Le processus de développement dans la ville s’est renforcé récemment par le lancement de nouveaux projets, en vue de permettre à cette ville d’occuper une place parmi les grandes villes d’Algérie, en tant qu’important pôle de l’économie nationale

-          Tramway de MOSTAGANEM  un avis d’appel d’offres national et international a été lancé par l’Entreprise du Métro d’Alger. Ce projet, qui sera livré après un délai de 44 mois, porte notamment sur la réalisation de deux lignes, sur une distance globale qui dépasse 14 km, avec un total de 24 stations ainsi que quatre ouvrages d’art. Une superficie de 12 hectares à la Salamandre sera réservée pour la construction d’un parc et d’un atelier de maintenance. Le tramway qui sera mis en service en 2016, devrait transporter quotidiennement quelques 500 000 passagers. La première ligne de ce tramway, d’une longueur de 11,85 km, reliera Salamandre à l’université de Kharouba, traversant le quartier Es Salam, Cité des 800 logements à Tijditt et le centre ville, soit un total d’une vingtaine de stations. La deuxième ligne (2,3 km) qui compte quatre stations, reliera l’ancienne gare ferroviaire au centre-ville, et à la gare routière en cours de réalisation, à proximité de la Cité du 5 Juillet.
-          Des travaux pour la réalisation de 1.000 logements promotionnels aidés (LPA) seront lancés avant la fin de cette année à travers plusieurs communes de la wilaya de MOSTAGANEM  selon la directrice du logement et des équipements publics. Les travaux pour la réalisation de 200 LPA dans la commune de Hassi Mameche ont été lancés dernièrement par l’OPGI , en attendant le lancement avant la fin du mois de décembre de la réalisation de 1.000 autres unités du même programme dans 13 autres communes de la wilaya.
-          7569 dossiers relatifs aux concessions des terres agricoles ont été traités par l’office national des terres agricoles selon le directeur de la DSA (Direction des Services Agricoles) C’est au total 7569 dossiers qui ont été traités dont 5520 approuvés. Une production de plus de 1,233 million de quintaux de légumes est prévue sur une superficie de 7.186 hectares cette saison dans la wilaya de Mostaganem.
–          le projet sur  60 hectares à Kharouba parc d’attraction, qui est de l’ordre de 2.200 milliards. Quelque chose qui dépasse tous les budgets de nos 32 communes, c’est un village touristique, « de standard international. sur un terrain allant en pente vers la mer,  plusieurs hôtels de haut standing entre les 4 et 5 étoiles , Aussi 650 à 800 appartements  et autres chalets, avec un théâtre de verdure, un parc aquatique avec beaucoup d’espace sur 10 à 12 hectares, un espace d’attraction innovante pour les familles, plusieurs piscines, une structure familiale pour les enfants et les ados, une place publique munie de kioskes, boutiques, cafés. la restauration.
–          Les travaux de réalisation de la pénétrante autoroutière pour rallier l’autre autoroute Est-Ouest depuis la ville de Mostaganem, ce projet de pénétrante autoroutière qui non seulement servira à gagner « l’Est-Ouest », mais permettra au port de Mostaganem de relier l’autre non moindre important projet de la rocade des Hauts Plateaux, dans le cadre du MRT (Mostaganem-Relizane-Tiaret) en allant vers le Sud du côté de Hassi-Massoud. Ce qui aura à glaner d’autres points de cote pour la destination Mostaganem, d’autant que le 3ème et le 4ème bassin du port de commerce fera de lui le deuxième après celui d’Alger puisqu’il est appelée à devancer celui d’Oran. Mais d’ici là, 2013 verra certainement le lancement de la pénétrante
–          Projet de construction d’une centrale électrique d’une puissance installée de 1.200 mégawatts = 800MW (CC) + 400MW (TG). Projet lequel relève en fait du cadre du plan d’urgence des moyens de production 2012-2017. Son site a été choisit sur la côte-Est à une douzaine de kilomètres de la ville.
–          Projet de réalisation de la ligne de chemin de fer reliant Hassi Mefsoukh (wilaya d’Oran) à la ville de Mostaganem sur une distance de 55,5 Kms. Ce projet, qui sera concrétisé par trois entreprises nationales pour une autorisation de programme estimée à 26 milliards de DA, comprend également la réalisation de stations à Ayayda, Bethioua, Mers El Hadjadj (Oran) et Stidia et Hassi Mameche dans la wilaya de Mostaganem et un ouvrage d’art au niveau de la zone humide “El Macta”.
–          Projet pour la réalisation d’une poissonnerie moderne au port de pêche de Sidi Lakhdar dans la wilaya de Mostaganem, sera bientôt lancé selon  directeur de la pêche et des ressources halieutiques. Sur une superficie de 600 m2 comprenant trois chambres froides d’une capacité de 210 m3, des équipements de pesage électronique, des galeries et carrés d’étalage de poissons et une unité de fabrication de glace.
–          Projet de réalisation d’un complexe sportif olympique à Mostaganem sur une superficie de 60 hectares est réservé dans la zone de Hchem dans la commune de Sayada proche de la ville de Mostaganem, prévoit un stade de football en gazon naturel d’une capacité d’accueil d’environ 40.000 spectateurs et une salle omnisports de 5.000 places.
–          Concernant les opportunités d’investissement en matière de tourisme, il a été recensé sur la bande côtière de la wilaya 16 zones d’expansion touristique (ZET) s’étendant sur une superficie de 4.339 hectares dont 1.797 ha destinés à la construction pour une capacité d’accueil de 42.734 lits. La région dispose de plusieurs sources d’eaux minérales souterraines à même d’assurer le développement du tourisme thermal, à l’exemple de la station thermale d’Ain Nouissy, de la source de Mekaberta (commune de Sirat), et de la source de Sidi Benchaa (Sidi Ali) qui demeure inexploitée.
–          Oued Ain Sefra : le ministre veut un aménagement conforme à celui d’Oued El Harrach, C’est le ministre des ressources en eau, qui l’a déclaré lors du premier point de la visite, où il a eu un aperçu sur l’aménagement qui devrait être fait au niveau d’Oued Ain Sefra. Après avoir longuement écouté, le ministre a interrompu l’interlocutrice pour suggérer que cet aménagement soit conforme à celui d’Oued El Harrach.
–          Projets port maritime voyageurs, Aéroport international, Un nouveau cimetière a l’horizon une enveloppe de 2 milliards de centimes a été dégagé, ce dernier est composé d’une superficie de 08 hectares est situé au voisinage de soug Ellil au sein de la commune de Sayada.
–           projet d’étude de réalisation du port de pêche et de plaisance de Stidia ont été fournies au ministre. M. Ferroukhi a insisté, à ce propos, sur la nécessité de choisir des entreprises étrangères compétentes dans la réalisation des ports, en l’absence d’entreprises nationales, tout en appelant à réaliser une expertise complète du projet afin d’éviter le problème d’ensablement comme cela a été le cas au port de pêche de Sidi Lakhdar.
Ces infrastructures, qui permettent la création de postes d’emplois. L’économie est basée sur la pêche, l’agriculture, le tourisme et une industrie. Mostaganem l’une de plus belles villes d’Algérie. Il suffit juste d’avoir une vision lointaine et stratégique et se doter d’une volonté pour réussir les choses

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :